Faire ce qui se doit pour faire vibrer votre être suppose que nous prenions du temps pour l’écouter.

Sinon, comment s’aperçoit-on que notre travail écrase notre être à un point qu’il se déconnecte ? Comment peut-on savoir si on est déconnecté.e de soi ? Y a-t-il un danger à être déconnecté ?

Symptôme que votre être ne vibre pas

Oui. Le symptôme le plus grave est la dépression. Elle provient souvent du fait de négliger notre être. La santé mentale n’est pas un problème banal.

Si vous constatez que ce que vous faites n’a pas toujours le sens que vous voudriez, votre être ne vibre pas. Alors vous ressentez un vide que vous n’avez peut-être pas encore identifié.

Sentez-vous que vous vibrez avec ce que vous faites, ou au contraire, que vos actions ne sont pas toujours significatives? Vous avez perdu la motivation au travail, dans vos relations ? C’est peut-être parce que vous vous êtes déconnecté.e de vous trop longtemps.

  1. Mais comment parvient-on à faire vibrer son être ?

Un truc : Faites ce qui doit être fait ! Et non ce que vous croyez qui doit être fait.

Faites ce qui doit être fait, qu’est-ce que c’est ?

« Ce qui doit être fait » n’a rien à voir avec vos responsabilités familiales ni avec vos obligations de travail. Il s’agit plutôt de « faire ce qui doit être fait » pour nourrir votre être, pour lui donner de l’énergie.

On devient intéressé à vibrer lorsqu’on sent qu’il nous manque quelque chose, qu’on s’est perdu.e, que nos actions ne valent plus grand chose, et qu’on ne fait qu’exister.

À ce stade, on souhaiterait se retrouver. Trouver votre vibration, votre voix propre, votre vibrato vous garantit une vie pleine de vitalité, et de signification.

Votre être n’est pas n’importe qui. Il a besoin de vibrer comme un violoncelle pour assumer sa pleine fonction et vous satisfaire. Lorsque crie ce besoin, c’est comme un appel qu’il faut écouter. Il donne du sens.

Vous êtes comme une voiture !

Faire ce qui doit être fait, c’est faire résonner votre être à quelque chose de réel. Et qu’est-ce que le réel ? Justement : c’est ce qui doit être fait et non pas ce que vous croyez qui devrait être fait.

Faire vibrer son être, c’est ni plus ni moins s’apercevoir de l’essence, de la vitalité qui s’écoule en lui. Et cette essence, c’est le flux de votre énergie mentale. Celle qui est responsable de la santé.

Un être s’apparente donc à une voiture. Pour la faire avancer, il faut mettre de l’essence dans le réservoir. S’il n’y a pas d’essence dans votre réservoir, votre être perd le contact avec le réel. Il perd le sens de ce qu’il fait, il erre.

Lorsqu’il cesse de faire CE QUI DOIT  ÊTRE FAIT pour lui, il n’a plus de raison d’avancer. Il tombe en panne.

Et qu’est-ce que vous faites quand vous n’avez plus d’essence dans votre voiture? Vous allez à une station d’essence, et vous faites le plein! C’est la même chose pour l’être. Car si vous ne remplissez jamais votre être, il meurt. Il n’avance plus, c’est la dépression.

Où se trouve la station-service de l’être ?

Je vais vous donner un autre truc :

  • Pour commencer, arrêtez-vous.
  • Arrêtez-vous à la station service.
  • Arrêtez-tout.
  • Respirez par le nez, prenez une petite inspiration comme si vous respiriez un parfum.

Un parfum, c’est une essence. Il faut de la délicatesse pour la percevoir, la ressentir, et pour qu’elle ait un effet sur nous.

Une fois que vous prenez conscience de cette respiration douce, dans votre corps, constatez aussi sa présence dans votre tête, dans le centre de votre tête. Là se trouve une petite glande – c’est la pinéale – qui vibre et qui est le centre.

C’est la centrale de réception de l’essence. C’est dans cette glande que se trouve votre station-service.

Quand vous continuez de respirer dans cette centrale d’essence, un espace se créé dans votre tête. C’est par cet espace que s’écoule le flux de votre essence, le flux d’énergies mentales.

C’est un exercice remarquable, même s’il est très subtil, et je vous le conseille fortement.

Faire cet exercice, c’est FAIRE CE QUI DOIT ÊTRE FAIT PAR VOUS ! Parce que personne d’autre que vous ne peut s’arrêter, arrêter le temps, pour créer son espace. C’est votre responsabilité de faire vibrer votre être, puis de donner un sens à votre vie.

Pour faire vibrer votre être, en résumé

Pour comprendre comment faire vibrer votre être, je vous ai dit 3 choses:

  1. Faites ce qui doit être fait et non ce que vous croyez qui devrait être fait, en vous dégageant de vos obligations extérieures.
  2. Respirez doucement par le nez puis observez comment se créé votre espace.
  3. Observez l’énergie qui rentre en vous, et qui donne un sens à votre être.

Quand tout ces facteurs sont bien combinés, vous pouvez avancer. Et vous avez l’assurance de prendre la bonne direction, de faire les choses pour les bonnes raisons. C’est exactement ça qui doit être fait par vous et pour vous, pour faire vibrer votre être.

Voilà ce qui rend votre vie réelle, remplie de vitalité et de force. C’est la base de la confiance en soi et d’une bonne santé mentale.

Pour mesurer votre degré de sensibilité, cliquez ce lien :
✅   https://www.formationlecreateur.com/test-sensimetrique/
Si vous avez envie de vous abonner à ma chaine, cliquez ce lien 🙂
✅   https://www.youtube.com/channel/UC13YdV8yBb9VZF7X8tILUkw?sub_confirmation=1