Humains ou I.A – Qui aura la première place ? – 2020

Home/Humains ou I.A – Qui aura la première place ? – 2020

Humains ou I.A – Qui aura la première place ? – 2020

20.00$

Lancement Mardi le 10 mars 2020 à partir de 17h
Restaurant Molisana
1014 Fleury Est – Montréal H2C 1P7
Près du métro Henri Bourassa – Stationnement facile 😉

Le contenu est en ligne directe avec les actions de Connexion-U pour la protection de l’être humain (Vous pouvez signez notre Déclaration). C’est pourquoi ce livre aidera à financer notre prochaine activité: Tournée 5G- POUR un débat public, en partenariat avec le groupe Stoppons la 5G. Les scientifiques sonnent l’alarme concernant les antennes que Montréal installera pour créer une Ville intelligente au prix de notre santé…

Description

Développer notre intelligence profonde sera la clé de relations saines avec l’intelligence artificielle.

Humains ou I.A.- Qui aura la première place ? est un essai de psychologie évolutionnaire à propos des mutations sociétales qui nous poussent, en tant qu’humains, à questionner nos comportements face à l’IA et à notre relation avec la machine.

Humains ou IA décrit comment le capitalisme de l’Après-Guerre, mené par le courant numérique, nous a conduit à une désacralisation du corps. Mais aussi à quel point depuis 200 ans, nous avons perdu certains états d’intelligence. Devant les performances de l’IA, ce livre explique comment  l’humain pourra garder, sans complexe, la première place dans la régence planétaire.

QUATRIÈME DE COUVERTURE

Tout le monde est familier avec le mot intelligence artificielle. Pour la première fois, l’intelligence de l’humain se retrouve en compétition avec une entité plus performante que lui. L’IA fascine, mais nous connaissons peu l’impact de notre relation avec elle, car nous ignorons des pans entiers de notre propre conscience. Pourquoi se protéger contre des machines ? Comment pourront-elles manipuler
notre esprit de consommateur ? Ce livre décrit la trame historique nous amenant vers l’acceptation à devenir transhumains. Il offre des pistes pour approfondir les états de notre intelligence globale qui fixeront la place que nous voulons prendre, comme individu, dans le monde.

Sur l’auteure

Sylvie Bergeron, coach/thérapeute et libre chercheur, étudie depuis plus de vingt ans l’impact de la pression du marché sur l’humain et guide l’être pour qu’il reste libre. Son étude clinique et didactique l’a amenée à développer les 6 états d’intelligence à travers la formation Le Créateur.


POURQUOI VOUS AIMEREZ CE LIVRE

« Humains ou I.A – Qui aura la première place » met en contexte les avancées de l’intelligence artificielle dans l’histoire du capitalisme depuis l’Après-Guerre, tout en offrant des pistes de solutions pour que l’humain approfondisse sa propre intelligence.

La grande force de ce livre réside dans la synthèse de plusieurs éléments historiques et politiques qui permettent une lecture profonde de l’état de notre humanité et du pourquoi nous nous sentons obligés de courir pour survivre.

L’auteure décrit le nouveau capitalisme « empathique » comme une supercherie qui permet aux géants du numérique de faire courir le monde, pour leurs profits, grâce à la collaboration gratuite du public.

Le livre explique comment la cybernétique – science de l’information qui a donné naissance à l’IA – a pénétré tous les secteurs universitaires depuis les années 1950. Ce courant a évacué l’humanisme de nos universités pour donner un caractère strictement informationnel à la pensée, apportant l’idée d’une valeur scientifique, soutenue par une machine dite « objective ».

Notre humanité a ainsi désacralisé sa pensée et son corps pour devenir simplement une information. Le père de la cybernétique souhaitait, par là, évacuer toute violence de la société de l’Après-Guerre.

Sylvie Bergeron réfute que, depuis, l’humanité a perdu certains états de son intelligence et qu’il faudrait les retrouver afin de poursuivre nos apprentissages vers une intelligence non concurrencée par l’IA.

L’auteure décrit comment, sans nous en rendre compte, notre environnement n’est plus la nature, mais le capitalisme. Nous nous connectons d’abord aux technologies, marquant une déconnexion d’avec le soi intérieur. D’où une angoisse croissante.

Le moment fort du livre se situe dans l’explication des différents modèles d’humains qui émergent en raison de ce nouvel environnement techno-capitaliste. Une personne sera définie par l’un des 3 modèles (définis par l’auteure), en fonction des états d’intelligence qu’elle fera l’effort de développer.

Le lecteur sortira de cette aventure livresque avec des clés d’avancement pour lui-même. Il aura la capacité de faire des choix éclairés pour son avenir. Deviendra-t-il humain, transhumain ou suprahumain ?


EXTRAIT

Nous sommes nombreux à ressentir un bouleversement de civilisation.
Beaucoup ne s’y intéresse pas. Son ampleur est telle, que nous croyons n’y pouvoir rien.

Ce livre voudrait nommer ce que nous pressentons et envoyer le signal que nous pouvons agir sur notre destin collectif, en tant que citoyens, travailleurs et consommateurs.

Les changements arrivent si rapidement. Et si la population prenait le temps de s’arrêter pour voir ce qui se passe, elle pourrait faire les meilleurs choix pour son avenir. Quels sont les enjeux ? Oui, le climat, la planète, la santé mentale. Mais tout autant, l’intelligence artificielle.

Voilà un défi entièrement nouveau pour notre humanité. Pour la première fois de son existence, elle voit sa grandeur menacée par une intelligence plus performante qu’elle, l’intelligence artificielle (IA).

Comment en sommes-nous arrivés là ? Le comprendre nous permettra de choisir le modèle d’humain que nous voudrons valoriser; saisir en quoi la logique capitaliste est responsable des avancées de l’IA; comment les robots livreront concurrence à notre humanité; comprendre pourquoi la démocratie a perdu le gouvernail au profit de multinationales; réaliser que nous, la population, avons suivi de grands courants économiques et politiques qui ne suffisent plus à corriger les inégalités, à calmer les anxiétés; prendre le pouls
de notre responsabilité individuelle pour aller mieux.

Le chapitre De la bombe atomique à la bombe numérique met en contexte l’histoire de la cybernétique et souligne combien le capitalisme a généré des problèmes humains en cherchant à améliorer notre sort. Et pourquoi aujourd’hui nous répondons à un capitalisme devenu culpabilisateur.

Depuis le début, l’avènement du numérique a fait craindre aux chercheurs et scientifiques des dérives militaires. Ils sont aussi préoccupés par la santé publique et par la santé mentale et lancent des alertes que nos gouvernements préfèrent ignorer. Certains scientifiques se demandent si l’humain gardera sa première sa place aux côtés de l’intelligence artificielle.

Il ne s’agit pas de fiction. Chacun peut déjà observer que les entreprises travaillent à fond de train en vue de robotiser le monde du travail. Et presque du jour au lendemain – les chiffes avancés sont 2025-2030 – beaucoup d’emplois disparaitront. Bien sûr, de nouveaux réapparaitront, mais surtout dans les secteurs des technologies et de l’IA.

Le niveau de performance qui sera exigé pour soutenir la productivité encouragera de nombreux hauts-salariés à internaliser les technologies dans leur corps. Nous amorçons l’ère du transhumanisme.

Ce livre explique pourquoi ce nouveau modèle post-humain prendra aisément sa place. Les nouvelles connectivités, qui surviennent pour satisfaire le développement économique, sont soutenues grâce aux avancées de l’IA et du transhumanisme.

Ces réseaux arrivent dans nos maisons sans que le public n’ait pris part aux décisions. La communauté scientifique lance à nouveau l’alerte sur les dangers, surtout pour nos enfants. Avoir un débat public serait sage. La population en a le pouvoir.

Mais l’aspect le plus insidieux concernant le défi de l’IA, est le niveau d’anxiété produit par la logique capitaliste qui apporte un doute sur notre intelligence.

L’économie du savoir, doublée de l’arrivée d’une intelligence plus puissante en terme mécanique, altèrera la conception que nous avons de nous.

Nous avons la propension à réduire nos états d’intelligence. Devant un l’algorithme, l’humain risque de se dévaloriser. Dès l’enfance, nous devrons protéger nos jeunes contre ce complexe d’infériorité.

Ce livre présente le renforcement de nos propres apprentissages profonds comme solution à la compétition de l’IA. Acquérir les compétences de tous les états de notre intelligence encore non pénétrés impactera de manière positive sur la santé mentale.

Depuis 200 ans, nous avons perdu certains états de notre intelligence. Nous pouvons les retrouver. Et ouvrir la porte à une réflexion sur notre système d’éducation, sur le rôle des enseignants et sur le cursus scolaire, dans le contexte des avancées sur l’IA.

En deuxième partie, nous verrons comment chaque lecteur peut choisir – en toute conscience – le modèle d’humain qu’il voudrait valoriser. Pour respecter l’intégrité de ce modèle, chacun devra développer ses compétences internes, les états de son intelligence globale.

Dès lors que nous aurons compris les différentes dynamiques des 3 modèles, nous pourrons créer un équilibre sociétal entre ceux qui valorisent l’humain dans sa nature et ceux, hyperconnectés – adeptes des technologies -, qui s’en éloignent.

Si l’avènement de l’IA bouscule notre conception de nous-mêmes en tan qu’êtres humains, il nous offre surtout l’occasion de remettre en question le nivellement vers le bas de nos propres apprentissages profonds.


TABLE DES MATIÈRES

Humain ou IA – Qui aura la première place ?

L’avènement de l’IA

Changer nos critères de réussite

  • L’économie du savoir cause-t-elle de l’anxiété ?
  • L’anxiété chez nos jeunes
  • L’anxiété des adultes

Une réalité augmentée

  • La nouvelle créature du Docteur Frankenstein

Notre valeur ajoutée

Les apprentissages profonds de l’humain

  • Un défi pour notre intelligence
  • Protéger notre intelligence
  • Nous éduquer de l’intérieur

De la bombe atomique
à la bombe numérique

La régression sociale

  • L’état d’esprit du père de la cybernétique
  • Désacralisation de la pensée
  • Dévaluation progressive de l’humanisme dans nos université

La mort du libéralisme

  • Le subterfuge du progressisme libéral

L’empathie ou le chaos ?

  • Les Loups de Wall Street
  • Les leaders enfarinent la gauche mondialiste
  • La gratuité, vient du Collabo, les profits sont Loups
  • La course vers un nouveau chaos
  • La désacralisation du corps
  • Rupture avec la nature
  • Notre environnement, c’est le capitalisme
  • L’entropie et la violence
  • L’empathie marchande
  • La biotechno-économie empathique

5G, la bombe numérique

  • Se renouveler sans fin… essoufflant
  • Des robots au pouvoir ?
  • Les dangers de la 5G
  • Protéger votre antenne humaine

Choisir votre modèle d’humain

Notre place dans l’économie post-marchand

  • Comment déterminer votre place ?
  • Votre place dans le monde selon votre modèle
    • 1. Modèle Humain connecté à la nature
    • 2. Modèle transhumain connecté à la technologie
    • 3. Modèle suprahumain connecté à sa source d’énergie
  • Respecter l’intégrité de son modèle
  • Les sous-modèles de base
  • Le transhumain
  • L’humain et sa place avec l’IA
    • Comportement empathique et intentions
    • Le coût de nos choix

Naissance de la société transhumaine

Les états de notre intelligence

L’intelligence dans tous ses états

Pour graduer vers l’état le plus haut d’intelligence

  • Perdre ses illusions
  • Stopper l’entropie intérieure
  • Le poids des autres
  • Sortir de l’état d’hypnose
  • Le pouvoir de création
  • Soutenir tous les états de son intelligence
    pour maÎtriser l’entropie

Naissance de la société suprahumaine

  • Éloge de l’effort d’être humain

Informations complémentaires

Poids 0.2 kg
Dimensions 0.836422 × 5.5 × 8 cm
Fiche technique

Titre : Humains ou I.A. – Qui aura la première place ?
Auteure : Sylvie Bergeron
Nombre de pages : 138
Parution : Mars 2020
ISBN : 978-2-9817760-1-3
Genre : Essai
Format : 8 x 5 ½

Se le procurer

Disponible au Québec:
– Sur le site Éditions La Guaya
– Distribué au Québec par Distribulivre
– Dans les bibliothèques
– Demandez à votre libraire

En EUROPE
– Par la poste

Vous aimerez peut-être aussi…